Salesforce, un outil complet pour les entreprises


A noter que Salesforce est le précurseur du Cloud Computing. C’est un éditeur de logiciels de nationalité américaine (USA). Il distribue des logiciels au service de plus cent mille entreprises clientes, représentant plus de 700.000 utilisateurs.

salesforce.jpg

Salesforce est connue de par ses solutions en gestion de la relation client sur le plan international, en hébergeant des applications d’entreprises.  

Quelles sont les fonctionnalités du logiciel Salesforce ?

Salesforce Sales Community est le groupe qui soutient inconditionnellement les experts de la vente. Pour découvrir sa fiabilité, il s’agit d’essayer gratuitement.  Avec le logiciel Salesforce, il est certain que l’entreprise remporte plus de contrats, et la gestion des contacts est assurée dans la mesure où il est fort possible d’avoir facilement une vue d’ensemble des clients. Ce fameux logiciel permet de visualiser l’historique des comptes des clients, puis les principaux contacts. Il permet également des échanges, des discussions internes et l’exploitation à l’optimum des réseaux sociaux.  Salesforce permet la gestion des opportunités des collaborateurs au sein de l’entreprise et les clients sont facilement connectés en un clic seulement.  La gestion des  performances commerciales sont  faisables avec ce logiciel en faisant passer toutes les équipes à la vitesse supérieure. Il y a aussi la gestion de leads, des partenaires, etc. L’automatisation marketing est son atout et le logiciel se sert de Visual Workflow.

visual-workflow.jpg

Les appareils mobiles sont l’apanage de Salesforce. Les rapports et les tableaux de bords fournis permettent d’avoir une vision complète des activités de l’entreprise en un clic. Tout y est, y compris les prévisions des ventes.

Quels sont les freins dans l’utilisation de ce logiciel ?

Salesforce continue à se servir des solutions Oracle, un peu déroutant pour clients. La société SF.com est étranglée par ses coûts d’infrastructures, contrairement aux autres grands industriels qui abusent les infrastructures Open source. Certes les infrastructures d’Oracle paraissent les plus bas prix sur le marché, mais SF.com est parfois freinée par ce choix et parfois obligée d’abandonner certains usages d’applications. Le contrat de 9 ans, signé avec Oracle semble être une décision erronée étant donnée la vitesse du développement de la technologie. A noter que  Salesforce se trouve parmi les solutions SaaS les plus chères sur le marché.